Tout savoir sur l’entorse : Les types et les causes

Share post:

Vous avez sans doute entendu parler de l’entorse ou vous avez subi un traumatisme au niveau de l’articulation. Cela peut arriver à n’importe qui et les causes comme les types d’entorses sont nombreux. Nous manquons parfois d’informations les concernant et on a tendance à aller directement chez le médecin sans prendre d’autres précautions. Les informations dans cet article vous seront d’une grande utilité sur l’entorse.

L’entorse, c’est quoi ?

Il faut savoir tout d’abord qu’il existe différents types d’entorse. On peut le définir comme une sorte de lésion des ligaments au niveau d’une articulation. C’est une blessure ligamentaire causée par un traumatisme qui place l’articulation plus loin que la limite permise. On l’appelle aussi foulure. Elle peut survenir au niveau du coup, du poignet, du doigt, du genou mais la plus fréquente est celle de la cheville.

Quelles les causes de l’entorse ?

Comme il y a plusieurs types d’entorse, les causes sont également nombreuses. Elle peut survenir simplement durant la marche ou encore à la descente d’un escalier. La plupart du temps nous la retrouvons dans les contextes sportifs. Elle se traduit par un mouvement articulaire extrême de la cheville que l’on appelle le mouvement d’inversion du pied. C’est la forme la plus connue actuellement dont les sportifs sont les principaux victimes.

Ce phénomène entraîne une mise en tension excessive des ligaments latéraux. C’est en présence de leur lésion que l’on parle de l’entorse de cheville. Il s’agit alors de l’entorse externe qui concerne un ou plusieurs faisceaux du ligament latéral. Ces derniers sont des véritables stabilisateurs articulaires nous permettant de tenir debout, marcher, courir, etc. Une lésion entraîne temporairement une instabilité articulaire nous empêchant de s’appuyer sur l’articulation concernée. Il est donc primordial d’effectuer un traitement adapté afin que cette instabilité ne devienne pas chronique.

L’entorse : Quels sont les symptômes ?

Il est vrai qu’une telle blessure peut se sentir à travers la douleur, mais il existe encore d’autres symptômes lorsqu’il s’agit d’entorse. En effet, il peut arriver que vous ne ressentez pas de douleurs sur le moment et cela arrive que bien plus tard. Une enflure ou des gonflements au niveau de l’articulation vous indique que vous avez une entorse. On relève également un hématome et parfois une certaine résistance de l’articulation touchée.

Après une entorse, il est souvent difficile de marcher correctement. Bien entendu, ces signes sont plus ou moins en fonction de la gravité de l’entorse. Ils peuvent aller d’un simple gonflement de la partie touchée à un hématome plus important. Dans tous les cas, la première chose à faire est de limiter les mouvements et éviter de solliciter l’articulation touchée. Vous devez ensuite vous rendre rapidement chez un médecin pour une intervention rapide.

Quels sont les différents types d’entorses ?

Il n’est pas aisé de distinguer tous les types d’entorses ici, mais il y a ceux qui sont les plus fréquents. C’est le cas de l’entorse bénigne. On parle d’entorse bénigne lorsqu’il y a une simple élongation ligamentaire. Il n’y a pas de déchirure du ligament. Dans ce cas, vous pourrez ressentir une douleur qui peut aussi disparaître très rapide.

L’entorse moyenne survient lorsqu’il y a une rupture d’un ou deux faisceaux du ligament collatéral latéral. L’articulation touchée peut bouger ou très peu, cela dépend de la douleur ressentie. Cette dernière peut être plus forte.

L’entorse grave : l’entorse est dite grave lorsque les trois ligaments collatéraux latéraux sont tous rompus. La douleur peut être très intense voire insupportable. Dans ce genre de cas, il faut éviter de forcer la partie concernée à bouger. Cela peut être très dangereux. Il est conseillé d’immobiliser totalement l’articulation touchée jusqu’à l’intervention du médecin.

C’est un examen de clinique avec des imageries qui permettra de déterminer l’importance de l’entorse. Sachant qu’il existe des classifications en fonction de la gravité de cette entorse. Il est donc conseillé d’aller directement chez un médecin pour traiter rapidement l’entorse.

Que faire en cas d’entorse ?

C’est très difficile d’éviter l’entorse, car les causes sont nombreuses et peut arriver n’importe quand. Toutefois, il y a un protocole très connu que l’on appelle protocole RICE pour le traiter rapidement. Chaque lettre constitue une action à mettre en place pour favoriser la cicatrisation du ligament et diminuer autant que possible les symptômes associés.

Par extension, RICE dont le R signifie repos, I pour Ice ou glace, C pour compression et E pour élévation. Il faut tout d’abord du repos allant de quelques jours ou de quelques semaines en fonction de la gravité de l’entorse. Il y a également la pose de glace pour lutter contre l’hématome, les douleurs et d’autres symptômes. La compression qui peut être effectuée avec un bas de contention ou une simple bande. Enfin, l’élévation pour diminuer l’hématome ainsi que les douleurs. Placez les jambes en déclive en position allongée c’est-à-dire au-dessus au niveau du cœur.

Related articles

10 pastilles pour votre lave vaisselle

Image Source: FreeImages ‍ Les lave-vaisselle sont un excellent moyen de réduire le temps que vous passez à nettoyer après...

3 façons de réparer un lave-vaisselle

Image Source: FreeImages ‍ Les lave-vaisselle sont un élément essentiel de toute cuisine moderne. Toutefois, ces appareils doivent faire l'objet...

Comment réparer un lave-vaisselle – Le guide simple et facile

  Vous avez un lave-vaisselle cassé qui ne veut même pas démarrer ? Ne vous inquiétez pas, cela arrive...

Pastilles pour lave-vaisselle : 10 meilleures pastilles pour votre lave-vaisselle

Les lave-vaisselle sont un excellent moyen de réduire le temps que vous passez à nettoyer après les repas....